un ABC version graphiste (partie 1)

Le graphiste marche sur un fil entre la technique et la créativité. Pourquoi créer un ABC du graphiste ? Pour dévoiler une part de ce domaine d’activités particulièrement exigeant. Et pas seulement.  Cela me donne également l’occasion de vous prodiguer quelques conseils pour développer encore mieux l’image de votre entreprise.

Commençons aujourd’hui avec les trois premières lettres de l’alphabet.

1/ ABC du graphiste : lettre A :

ABC du graphiste - lettre A

🏁 A comme Adobe creative cloud. Adobe, vous connaissez ? Il s’agit d’un éditeur de logiciels particulièrement utilisés par les graphistes. Ainsi, Photoshop, Illustrator ou encore InDesign sont des outils de référence.
Ce sont des logiciels professionnels qu’il est possible d’utiliser en payant un abonnement mensuel ou annuel.

Je vous rassure, il arrive au graphiste de laisser sa souris et d’exercer sa créativité en utilisant un papier et un crayon.

 C’est généralement ce que je fais pour concrétiser rapidement mes idées au début d’un projet. Cette étape est très utile lors de la création d’un logo par exemple. De ce fait, ces esquisses permettent d’assembler différents éléments et de tester l’équilibre des formes.
Je retiens ensuite 2 esquisses qui me serviront de base pour commencer à travailler sur logiciel. Petit à petit les logos prennent forme. Il peuvent maintenant être présentés au client afin de discuter des modifications à apporter avant la livraison des fichiers finaux.

2/ ABC du graphiste : lettre B :

ABC du graphiste - lettre B

🅱️ comme « brand board ». Il s’agit d’une planche qui regroupe de manière synthétique les éléments de l’identité graphique de votre entreprise: logo, couleurs, polices d’écriture, variation du logo…

Quel est l’intérêt d’un brand board ? C’est un document de référence pour la création de tous vos supports de communication qu’ils soient physiques, papier ou digitaux.

 Plus Concrètement ? Le brand board est comme une ligne directrice. Ainsi, si vous décidez, par exemple, de créer un visuel pour vos réseaux sociaux vous serez en accord avec votre image de marque. Elle restera donc cohérente et professionnelle.

Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à lire un précédent article publié dans le MAENA Mag’ intitulé « L’identité visuelle » https://maenamag.fr/identite-visuelle/

3/ ABC du graphiste : lettre C :

ABC du graphiste - lettre C

Elle est toujours d’actualité et reste un indispensable. Ce petit bout de carton vous permettra de laisser vos coordonnées auprès de clients, prospects ou collaborateurs et ainsi d’élargir votre réseau.

⚠️ Attention ne la surcharger pas d’informations, restez clair et concis. Voici ce que je vous conseille de faire apparaître :

– Votre logo ou à défaut le nom de votre entreprise
– Vos coordonnées (nom, téléphone, mail, adresse s’il s’agit d’une boutique)
– Votre site web et réseaux sociaux

Il est tentant de se démarquer en créant une carte de visite qui sort de l’ordinaire notamment au niveau du format. N’oubliez pas que l’objectif de la carte de visite est que votre interlocuteur la conserve. Si elle est trop petite ou trop grande, elle finira certainement à la poubelle…
La taille standard est 85 x 54 mm et il est tout à fait possible de créer une carte recto/verso.

Comme tous vos supports de communication, votre carte de visite doit être en accord avec votre identité visuelle. Concrètement, en un coup d’œil, votre interlocuteur doit reconnaître votre marque/entreprise.

La carte de visite est généralement le premier contact. Certes elle ne fait pas tout, mais elle permet de crédibiliser votre travail et de donner envie à votre interlocuteur de vous recontacter. De ce fait, je vous conseille de soigner les détails en choisissant, par exemple, un papier de qualité ou un vernis sélectif.

 Environ 80% des personnes font leurs cartes de visite à partir de modèles préconçus. Si vous souhaitez un modèle original, faites appel à un graphiste.

 Si vous souhaitez faire le point sur les supports de communication de votre entreprise, je vous invite à télécharger le guide gratuit sur mon site: www.natural-graphic.com

À bientôt pour la suite de cet ABC du graphiste !

©Céline de Stéfano, graphiste, responsable iconographie du Maena Mag

 

 

 

A propos de Céline De Stefano 5 Articles
Céline De Stefano est la fondatrice de Natural Graphic. Après une première carrière dans la restauration d’œuvres d’art, Céline ressent le besoin d’exprimer librement sa créativité artistique. Elle s’oriente donc vers le graphisme. Le style de Céline est résolument épuré, recentré vers l’essentiel. Sa passion pour l’art pictural se combine à une écoute bienveillante et éclairée des personnes, condition sine qua non, comme elle l’affirme : « Pour réaliser une prestation de qualité, il faut lire suffisamment en l’autre pour décliner ce qu’il est dans ce qu’il entreprend. » Dans l’identité visuelle, réside d’abord la notion d’identité, et c’est bien-là la force de Céline : ne pas initier son travail par ses compétences mais par l’écoute de ce qu’est l’autre. Céline propose plusieurs niveaux de prestations adaptés à chaque « besoin ». A l’image de son travail technique, la définition de ces niveaux répond au principe de juste suffisance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*