La boite à outils de la « team Maena Mag » : les tutoriels

Du bon usage des tutoriels façon micro et très petits entrepreneurs : 

Connaissez-vous la première caractéristique du professionnel qui choisit la voie de l’indépendance ?

La polyvalence ! Par essence, il assure de manière autonome la gestion des affaires. Il définit ainsi le cadre global de son « business », assume les charges administratives et financières et se voit propulsé responsable du marketing : sans doute le pan que redoutent le plus les professionnels indépendants parce qu’il ne dépend pas simplement de la qualité de leurs prestations mais de leur capacité à les rendre visibles.

La polyvalence comprend aussi une part souvent négligée lors de la phase de création : l’anticipation de l’évolution. Sans doute la partie la plus délicate, car les données d’entrée manquantes sont trop nombreuses. Il existe trop de questions auxquelles il est difficile voire impossible de répondre : mes méthodes actuelles seront-elles suffisantes, ai-je bien identifié ma cible clientèle et la stratégie de communication à laquelle elle est réellement sensible, ai-je bien évalué le temps prévisionnel que je vais consacrer à mon activité ? Aurai-je du temps à consacrer à des formations complémentaires ? Ai-je déjà bien identifié les formations qui sont nécessaires ?

Dans la course (voire pour certains, la chasse) au client potentiel, toute connaissance supplémentaire utile et originale permet de se démarquer : la deuxième étape après l’obtention de la tant convoitée visibilité.

Optimiser sans perdre de temps : c’est-à-ce moment précis que les tutoriels sous forme de vidéos s’imposent comme une bonne solution de compromis ! Ils permettent la gestion autodidacte de la formation. Contrairement aux idées reçues, les tutoriels vidéos sont de très bonne facture et ce pour une raison simple : ils sont souvent la vitrine d’une formation plus complète. Les « intervenants » ne peuvent pas donc se permettre une piètre qualité en guise de premier contact.

Dans cet article, je vous propose une méthode pour faire un usage efficace des tutoriels. Testé et approuvé par notre comité rédactionnel !

 

Quand choisir un tutoriel plutôt qu’une formation ? 

J’aurais pu répondre de prime abord : « si vous manquez de temps », mais l’approche est bien trop réductrice à mon goût.

Pour un but précis ! 

Commençons par le commencement. J’évoque bien dans cet article les vidéos gratuites en lignes permettant d’acquérir des connaissances utiles à un instant T. Et c’est bien là que réside le premier critère qui doit influencer votre choix. Je ne détiens nulle omniscience, je ne peux donc pas l’affirmer à 100%, mais je suis intimement persuadée qu’il est quasiment impossible d’apprendre toutes les facettes d’un métier par ce biais.

Si votre recherche porte sur un domaine global, optez plutôt pour une formation e-learning plus complète et encadrée. Les tutoriels sont plus adaptés lorsque vous les utilisez pour une raison précise et restreinte de votre activité. Par exemple ? Pour apprendre à utiliser un logiciel qui améliorera la qualité de vos supports de communication. Vous n’avez pas besoin de toutes ses fonctionnalités, vous n’avez donc pas besoin de la formation complète.

Si vous avez l’habitude de travailler et d’apprendre de manière autodidacte : 

Le choix du tutoriel induit cette méthode d’apprentissage. Or, elle n’est pas forcément adaptée à tout le monde. Et ce n’est pas parce qu’une quantité astronomique de vidéos diffuse en ligne des « cours » que nous apprécions tous d’apprendre ainsi.

Ce choix est pertinent à condition que l’apprenant soit rigoureux dans la préparation tout comme dans la consultation et l’exploitation. Eh oui, apprendre par tutoriel ne se résume absolument par à « s’asseoir passivement devant un écran ».

Comment aborder pertinemment une formation par tutoriels ? 

Par une phase de préparation ! C’est le point-clef !

Ne commencez pas par vous rendre sur les plateformes de vidéos en ligne au risque de perdre un temps considérable en recherches inutiles.  Dommage lorsque l’on souhaite gagner du temps.

Respectez les étapes suivantes :

Définissez votre objectif en répondant à cette question : « qu’est-ce que je souhaite améliorer ou apporter de nouveau à mon activité » ?

Prenons l’exemple de la Newsletter. 

 Faites un choix en fonction de critères qui vous sont propres (Gratuit ou payant ? Facile ? Applicable à mon site Web ? ) et après avoir effectué des recherches.

Pour l’exemple de la Newsletter, choisissons par exemple MailChimp. 

 NON !!!! Ne vous précipitez pas sur YouTube pour visionner le tutoriel complet ! Une partie des informations est inutile et vous avez besoin d’acquérir les connaissances dans un ordre précis, c’est-à-dire dans l’ordre des étapes que vous allez concrètement respecter en utilisant l’outil (lors de la mise en oeuvre).

 Pour gagner du temps, identifiez ces étapes qui vous permettent d’avoir des vidéos sur mesure en fonction du besoin de l’instant T !

Pour l’exemple qui nous concerne, je vous propose la liste suivante.

1/ me connecter à MailChimp

2/ présentation de l’outil : existe-t-il des modèles ?

3/ comment insérer du texte ? Des images ? Peut-on insérer des vidéos ?

4/ comment créer une liste de diffusion ? Eh oui, une newsletter, on l’envoie à plusieurs personnes !

 

 Effectuez ensuite des recherches qui respectent chacune de ces étapes :

1/ Connexion : cliquez sur ce lien

2/ Utiliser les modèles/templates : cliquez sur ce lien (il n’y a pas de son mais la vidéo est exploitable)

3/ Importer des images sur MailChimp : cliquez sur ce lien

Mais encore ? Mettre des vidéos sur MailChimp

4/ Créer une liste de diffusion : cliquez sur ce lien

 

Aller plus loin ? 

Lorsque vous êtes à l’aise avec les rudiments, vous allez naturellement approfondir vos connaissances toujours par le même biais, notamment parce que vous aurez accès sur la même plateforme à des vidéos complémentaires à visionner quand vous êtes prêts pour l’étape suivante : utiliser l’outil de manière plus performante (automatiser les envois, lancer des campagnes complètes de communication par Newsletter…).

Mais cette étape sera plus facile parce que vous aurez pris l’habitude de l’outil et de la méthode d’apprentissage.

Si ce cadencement vous paraît trop martial, vous avez toujours la possibilité de débuter votre auto-formation par tutoriels en recherchant des vidéos qui abordent les données fondamentales : pour ce faire, saisissez dans votre recherche l’un des mots-clefs suivants « initiation », « basiques », « premiers pas », « pour les nuls », « débutant ». Pour l’exemple de la Newsletter par MailChimp, cela vous permet par exemple d’accéder à cette vidéo de formation pour débutants .

Au final, la meilleure méthode répond à trois exigences : clarté, rapidité et applicabilité immédiate.

 

©Stéphanie Roux, rédactrice en chef du Maena Mag 

 

A propos de Isalys Roux 50 Articles
Après une première carrière consacrée au management au sein de l'armée de Terre, Isalys Roux s'oriente vers ses premières aspirations professionnelles : la rédaction et l'écriture. Ses thèmes de prédilection ? Société, management, parentalité, insolite, culture et littérature. Son credo ? Tout est digne d'intérêt dès lors qu'une question se pose.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*