Identité visuelle

L’identité visuelle : 

Dans son article « Digital Business : the art of seduction », Carole Bonnemains, notre cheffe de rubrique digital business, avait abordé le thème de la séduction.
Pour faire suite à son article et le développer du point de vue du graphiste, j’ai décidé de vous parler de l’identité visuelle.

1/ Qu’est-ce qu’une identité visuelle ?

Elle est constituée des éléments graphiques clés qui représentent l’image de l’entreprise : le logo, les couleurs, la police d’écriture, un emblème, des pictogrammes…
Tous ces éléments apparaissent de manière récurrente sur tous les supports de communication qu’ils soient physiques, papier ou digitaux.
Il s’agit en fait de tous les éléments qui feront qu’une marque est unique, reconnaissable et mémorisable.


exemple d’application d’une identité visuelle

Maintenant vous comprenez certainement mieux le lien entre séduction et identité visuelle.

2/ Quels sont concrètement les bénéfices d’une identité visuelle ?

Elle est là pour traduire de manière visuelle l’activité, les services et les valeurs d’une marque.
Ainsi, si le client aime et se reconnaît dans le message véhiculé par la marque, il sera plus enclin à revenir et racheter à nouveau.
On parle d’ailleurs aujourd’hui d’achat «coup de cœur» ou «émotionnel».

C’est pourquoi, pour créer une identité visuelle efficace, il est important de connaître le public ciblé, le marché actuel ainsi que les concurrents.
De ce fait, une image de marque bien travaillée permet de se distinguer de la concurrence et d’être rapidement identifiable.

Besoin d’une illustration ?
Par exemple, le monde du luxe mettra en avant des visuels sobres et épurés pour valoriser la qualité de ses produits et de son savoir-faire.
A l’inverse, les enseignes discounts privilégieront les couleurs franches dans le but d’attirer l’œil du consommateur.

 

Au premier coup d’œil, vous noterez la différence de style visuel entre une gamme haute de voiture et un supermarché discount. 

Enfin, une identité soignée et professionnelle en plus d’inspirer confiance, donne une meilleure crédibilité auprès d’institutions ou de partenaires financiers ou commerciaux.

Il s’agit bien sûr d’une liste non-exhaustive des bénéfices d’une identité visuelle.

3/ Comment fixer son identité visuelle ?

Vous avez décidé de faire un flyer mais vous ne vous souvenez plus de vos codes couleurs ou de votre police d’écriture ?
La charte graphique ou la brand board sont là pour ça !

Une charte graphique est un document complet qui présente la façon dont devraient être utilisés les éléments graphiques.
Par exemple, elle indiquera les règles d’insertion du logo avec le positionnement et les marges , la possibilité de le placer sur un fond de couleur ou pas…
Un brand board est une planche qui regroupe de manière synthétique les éléments d’une identité graphique > logo, couleurs, polices d’écriture, variation du logo…


Brand board de Natural Graphic

Pour conclure :

L’image étant plus forte que les mots, on comprend rapidement que l’identité visuelle est une priorité qui définira l’attachement d’un client à une marque.
Car ne l’oubliez jamais :

©Céline de Stéfano,
responsable iconographie Maena Mag

A propos de Céline De Stefano 5 Articles
Céline De Stefano est la fondatrice de Natural Graphic. Après une première carrière dans la restauration d’œuvres d’art, Céline ressent le besoin d’exprimer librement sa créativité artistique. Elle s’oriente donc vers le graphisme. Le style de Céline est résolument épuré, recentré vers l’essentiel. Sa passion pour l’art pictural se combine à une écoute bienveillante et éclairée des personnes, condition sine qua non, comme elle l’affirme : « Pour réaliser une prestation de qualité, il faut lire suffisamment en l’autre pour décliner ce qu’il est dans ce qu’il entreprend. » Dans l’identité visuelle, réside d’abord la notion d’identité, et c’est bien-là la force de Céline : ne pas initier son travail par ses compétences mais par l’écoute de ce qu’est l’autre. Céline propose plusieurs niveaux de prestations adaptés à chaque « besoin ». A l’image de son travail technique, la définition de ces niveaux répond au principe de juste suffisance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*