Les sports couronnés par un sacre français en 2018

 Savez-vous pourquoi il est complexe de lister les sports couronnés par un sacre français ? Parce que les quatre premières pages de recherche « Google »sont consacrées à la coupe du Monde de football. Et encore ! Un article apparaît soudain pour évoquer la déculottée des françaises au rugby à 7 face à une équipe néo-zélandais inaccessible. Mais tout de même, nos rugbywomen sont finalistes !

Et bien d’autres sportifs français n’ont pas démérité cette année !

Faisons le point !

Palmarès des sports individuels : 

En « escrime » : 

Yannick Borel est champion du monde d’épée !

Il a obtenu ce sacre après une finale qu’il a largement dominée. Le score parle de lui-même : 15-4. Pour la petite histoire, ce grand Monsieur a participé aux Mondiaux avec une blessure au poignet. Délicat n’est-ce-pas lorsqu’il faut atteindre un objectif à l’épée ? Il remporte ainsi un titre avec le panache cher aux spectateurs : le mental ! Autant dire que le célèbre « I will survive  » prend un sens tout particulier lorsqu’il s’agit d’évoquer le parcours de ce sportif tenace !

Vous pouvez suivre cet athlète sur sa page Facebook.

Au « biathlon » : 

Martin Fourcade n’a cédé sur aucun terrain lors des Jeux Olympiques d’hiver de février 2018.

En plus du relais mixte, il a remporté deux titres individuels en poursuite sur 12.5 kms et départ en ligne sur 15 kms.

Il est célèbre pour son palmarès hors-norme : à 29 ans, il est ainsi : quintuple champion olympique, sept fois vainqueur du classement général de la Coupe du monde et onze fois champion du monde.

Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook.

Au ski « freestyle » : 

Toujours aux jeux olympiques d’hiver la pétillante Perrine Laffont a décroché l’or, en proposant des acrobaties aussi relevées techniquement que gracieuses. Cette jeune athlète a ainsi vécu le bonheur « d’ouvrir le compteur » et d’être la première femme à décrocher un titre dans cette discipline : de bon augure pour la suite ! Pour la petite histoire, Usain Bolt lui a offert une champagne : 6 litres de fête !

Au « snowboard » : 

C’est à Pierre Vaultier que revient le bonheur de clore le palmarès individuel des J.O d’hiver.

Il y remporte l’épreuve de Snowboardcross, malgré une succession de blessures depuis le début de sa carrière. Une exigence physique qui ne freine pas ses ambitions sportives !

Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook.

Au « BMX » : 

La victoire est passée quasi inaperçue médiatiquement, mais c’est bien un français qui s’est illustré lors du championnat du mon de BMX en juin 2018.

Sylvain André progresse régulièrement depuis 2012 dans un sport qui le passionne. Cette victoire prend ainsi l’ampleur d’un succès forgé au mérite et dans l’endurance.

Vous pouvez suivre ce sportif sur sa page Facebook.

A la « formule électrique » (FE variante de la Formule1 ) : 

Cocorico, avant même la fin du championnat, le français Jean-Eric Vergne ne peut plus être détrôné. Il a scellé sa victoire lors d’une course épique le 14 juillet (un signe?) durant laquelle il est remonté de la 18ème à la 5ème place après une pénalisation lors des essais.

Il sera, quoi qu’il advienne, champion du monde à la fin de la saison ! Juste pour l’info : ce monsieur cumule 31 points d’avance sur ses rivaux. De quoi être fier, n’est-ce-pas ?

Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook.

Palmarès des sports collectifs : 

Le biathlon des jeux olympiques d’hiver : 

Un quatuor a ramené de Pyeongchang une très belle médaille d’or. Aux côtés du célèbre Martin Fourcade, Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux ont livré des performances époustouflantes.

Vous pouvez suivre chacun d’eux :

Le triathlon : 

Vincent Luis, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Léonie Périault : ces noms vous sont totalement inconnus ?

Et pourtant ce quatuor endiablé a remporté une très belle victoire lors des épreuves mondiales de Triathlon organisées cette année en Allemagne. Si la victoire collective est belle, notons au passage que chaque compétiteur a réalisé le meilleur temps lors de son relais individuel. Chacun a ainsi vaincu ses concurrents. Voilà donc la synthèse d’une victoire aussi individuelle que collective : phénomène rare !

Si vous souhaitez féliciter ces athlètes, il n’est pas encore trop tard ! Vous pouvez les suivre sur leur page Facebook

Vous pourrez ainsi découvrir les personnalités de ces athlètes aussi déterminés qu’attachants !

Et vous connaissez-vous des sportifs français qui ont brillé et méritent de rejoindre cette liste prestigieuse ?

© Stéphanie Roux, rédactrice en chef

A propos de Isalys Roux 50 Articles
Après une première carrière consacrée au management au sein de l'armée de Terre, Isalys Roux s'oriente vers ses premières aspirations professionnelles : la rédaction et l'écriture. Ses thèmes de prédilection ? Société, management, parentalité, insolite, culture et littérature. Son credo ? Tout est digne d'intérêt dès lors qu'une question se pose.

2 Comments

  1. Il y a aussi nos médaillés en sport paralympique « Après la descente, le Super-G et le slalom géant, Marie Bochet a donc remporté le slalom en ski alpin (catégorie debout). La porte-drapeau de la délégation française (24 ans), qui présente un handicap à l’avant-bras gauche en raison d’une malformation, totalise désormais huit sacres paralympiques après les quatre déjà obtenu à Sotchi. » – Nantenin Keita, malvoyante et médaille d’argent du 400 m, partage les projecteurs avec son papa: Salif Keita, le chanteur malien au championnat du monde La France 2ème fois championne du monde. Le 21 juillet 2018, elle remporte à Chicago la 1ère Coupe de football unifié Special Olympics qui réunit 24 équipes composées de joueurs avec et sans handicap mental. Les Bleus en force !

    • Tellement d’accord avec Bettina. Nous n’allons pas oublier ces grands champions qui méritent un article bien à eux ! Vous êtes la preuve vivante qu’ils ont trouvé une place dans les cœurs à défaut d’avoir obtenu les lignes qu’ils méritaient dans de grands journaux sportifs ! Un immense respect à leurs performances hors-normes !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*